Le site francophone sur Tokyo

Tokyo.fr

Les bars et discothèques de Tokyo

Il n’y a pas un quartier de Tokyo spécialisé dans la vie nocturne. Les lieux concentrant les bars et discothèques sont disséminés aux 4 coins de la ville, chacun ayant sa propre ambiance, son niveau de standing et son type de clientèle.

Les plus célèbres sont probablement Roppongi, Kabukisho (à Shinjuku) et Ginza. La plupart des étrangers finissent à Roppongi, qui compte de nombreux bars où se retrouvent aussi bien les employés, les étudiants que les étrangers pour passer la soirée derrière un verre. Les discothèques sont également très populaires auprès des Tokyoïtes, même si leur activité nocturne préférée est et reste le karaoké.


Pour une soirée en discothèque à l'européenne, voici quelques-uns des meilleurs clubs de la capitale nippone :

AgeHa

L’AgeHa est tout simplement la plus grosse discothèque de Tokyo. Elle peut accueillir jusqu'à 5.000 fêtards, avec ses 3 pistes de danse, sa piscine extérieure et de nombreux lieux intimes et bar. Ce club est situé à Shin-Kiba, à l'extérieur du centre de Tokyo, mais la discothèque met à votre disposition une navette gratuite à partir de la rue Roppongi-dori de Shibuya.

Womb

À seulement 15 minutes de Shibuya se trouve le Womb, une vaste discothèque réputée pour la qualité de ses équipements son et lumière. Le club accueille régulièrement des DJ célèbres.

Genius

Situé à Ginza, le Genius est un club plus formel que les 2 exemples cités ci-dessus. Oubliez les accoutrements déjantés, les messieurs dansent en tenue de bureau tandis que les demoiselles sont élégamment vêtues. Inutile de dire que vous devrez respecter le code vestimentaire pour passer le cap de l'entrée.

Village

Pour vous frotter au gratin de la société japonaise ou de la jet-set, rendez-vous au très select Village, qui joue du hip-hop et R&B. Tarifs en conséquence.